En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Accueil » Guide de rencontre chrétienne » Echanger » Un premier rendez-vous par Skype: top ou flop ?

Un premier rendez-vous par Skype: top ou flop ?

Echanger

Un simple coup de pouce pour se rencontrer

De même que les échanges sur le site, Skype, ni aucune technologie, ne peuvent se substituer à une vraie rencontre. Cela peut éventuellement constituer une étape complémentaire, par exemple si un océan vous sépare… Conseils pratiques :

Procédez par étapes

Prenez le temps de vous connaître d’abord par écrit, à travers la messagerie sécurisée du site de rencontre. Lorsque vous aurez établi une relation de confiance, remarqué que vous êtes sur la même longueur d’ondes et que vous souhaitez approfondir, vous pouvez passer à des messageries personnelles. Les mails vous permettront d’envoyer plus de photos afin de faire connaissance. Progressivement, vous aurez le désir de dialoguer de vive voix et de vous appeler sur vos téléphones portables.  

Vient l’heure de se rencontrer

Il est très probable que cette perspective provoque trac ou palpitations. Or, une rencontre virtuelle peut engendrer un stress supplémentaire : risque de bugs, décalage entre le son et l’image, entre l’émission et la réception, difficultés de se comprendre, image peu flatteuse. Il peut s'avérer plus difficile de laisser à l’autre le temps de s’exprimer, de manifester de l’écoute, etc. Se rencontrer, échanger, manger, se balader, c’est plus facile que de rester statiques devant un écran. Vivre un rendez-vous donne aussi l'occasion d'expérimenter l'hospitalité chrétienne, telle que la propose Ephatta.com, par exemple. Par écran interposé, serez-vous sûr(e) de mettre vraiment tous les atouts de votre côté, du côté d’une rencontre authentique ? Si oui, pourquoi pas aller de l’avant.

Connaissez l’outil

Avant de vous lancer, faites un test de votre connexion, de la qualité de votre réseau, lors d’une conversation dépourvue de l’enjeu inhérent à un premier rendez-vous. Pour cela, créez une occasion de converser par Skype avec un vieux copain, un membre de votre famille. Observez la netteté de l’image, la fidélité du son. Demandez à votre correspondant comment il vous reçoit. Amusez-vous avec les options que Skype met à votre disposition afin de les maîtriser.

Soignez le cadre

Skype dévoile un peu de l’intimité de votre habitation. N’hésitez pas à déplacer votre ordinateur, à tester avec votre téléphone le lieu où vous allez vous installer. Pensez à l’arrière-plan en imaginant que vous invitez l’autre chez vous (évitez un bureau surchargé, du linge ou de la vaisselle en désordre, vérifiez quelles photos ou affiches seront visibles derrière vous, etc). Réfléchissez à l’éclairage afin d’être à la fois bien visible et à votre avantage. Vous allez vous révéler, c’est une étape importante qui mérite votre attention.

Fixez un rendez-vous précis

Prévoyez de commun accord, par mail ou par sms, le moment où vous serez tous les deux disponibles, sans parasitage, où vous aurez du temps à consacrer à l’autre. Tenez-vous à ce qui a été convenu. Si vous avez un empêchement, envoyez un sms pour vous excuser et proposer un autre moment.

Pomponnez-vous

C’est un véritable premier rendez-vous, faites honneur à votre interlocuteur/trice. Choix des vêtements, maquillage pour Mademoiselle, rasage pour Monsieur, lunettes ou non : prenez le temps de faire des essais à l’avance ! Les seules différences avec un « vrai » rendez-vous sont que vous pouvez oublier le parfum, et garder les espadrilles !

L’importance du regard

Lors d’une conversation par Skype, on ne se regarde pas dans les yeux : en fixant l’écran et non la caméra, on peut donner à l’interlocuteur l’impression d’un regard fuyant, ou qu’on ne le regarde pas. Par ailleurs, on reste face à face, sans trêve. Lorsqu’on se rencontre, on peut se regarder dans les yeux, mais aussi regarder dans la même direction, être côte à côte et partager sans forcément se regarder, par exemple en marchant, en s’asseyant sur un banc, et cela peut aider à entrer dans un échange profond et sincère. Sur Skype, pensez à compenser : regardez la caméra, souriez, soyez vivant !

Confiance ?

Une personne rencontrée sur Skype est-elle forcément telle qu’on la voit ? Peut-on faire se fier à ce type de média ? Quelle que soit la forme de la rencontre, il convient toujours d’être prudent(e), de garder son discernement en éveil, de vérifier que les propos de votre interlocuteur/trice soient cohérents et sérieux. En cas de doute, prévenez l’équipe. Prochainement, nous aborderons ensemble les questions de sécurité !

A bientôt !

Miss Theo

Pour aller plus loin

Dialoguer avec Miss Theo