En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Accueil » Guide de rencontre chrétienne » S'interroger » Rencontre : 4 clefs pour un véritable échange

Rencontre : 4 clefs pour un véritable échange

S'interroger

Rencontre : les 4 clefs qui conditionnent un véritable échange

"Inscrite sur votre site de rencontre, je réalise que l'attitude des hommes, virtuels ou réels, est la même.

Est-ce que les hommes prennent moins de risque que les femmes sur les sites de rencontres ?

Sont-ils lâches ?  Sauvages ? Vexés ? Incapables d'écrire ou d'échanger véritablement ?"

Azulera, 29 ans, célibataire

Bonjour Azulera,

Vous vous interrogez sur les comportements déroutants des hommes, comme des femmes, sur les sites de rencontres.

Indifférence, lâcheté, timidité, incapacité à écrire, désinvolture, absence de réponse, refus de rencontres…  Autant de comportements qui vous font douter de la pertinence de votre présence sur un site de rencontres et qui plus est, chrétien.

Pourtant, comme vous l’écrivez, un site de rencontres est par définition une plateforme faite pour échanger  et se rencontrer. Vous constatez aussi que dans le virtuel comme dans le réel  les comportements sont hélas les mêmes…

Permettez-moi de vous confier mon sentiment. Au-delà  de l’indifférence, de la lâcheté ou de la désinvolture,  il me semble que trop souvent sur un site de rencontres, comme dans la vie réelle, chacun reste enfermé dans son univers, ses projections, ses désirs.

Malgré la multiplication des moyens de communication, les solitudes se banalisent. Le sentiment amical ou amoureux semble être entré dans l’ère de la consommation. L’autre n’est qu’un produit au service de sa propre satisfaction.

Chacun aspire à aimer, être aimé, vivre un bonheur durable… Au point d’en oublier que tout cela se construit… avec quelqu’un d’autre que soi !

Une construction qui se doit d’être abordée de façon réaliste et ouverte au-delà d’une image idéalisée et égocentrique.

Je lis trop souvent des annonces sur lesquelles les profils listent avec application leurs qualités et ce qu’ils  attendent de l’autre pour être heureux. Des beaux monologues qui tendent même à se poursuivre tout au long des échanges, voire des rencontres : des véritables … « dialogues de sourds » !

Je lis  trop rarement des annonces tournées vers l’autre. Dernièrement cependant, l’annonce d’un jeune homme m’a interpellé, il écrivait :  

«Serai-je capable de rendre une femme heureuse ?

Non pas d’être responsable de son bonheur, nul ne peut rendre heureux quelqu’un s’il ne l’est lui-même et s’il ne décide pas de l’être, mais d’être une composante de son bonheur.

Serais-je en mesure de participer au bonheur d’une femme ? Je crois que oui… c’est pourquoi, me voilà sur ce site chrétien de rencontre.

Dans la joie d’apprendre à vous connaître !»

Tout véritable échange induit de partir à la rencontre de l’autre, de sortir de ses a priori, de son « petit soi ». Découvrir un autre,  s’en réjouir, s’en émerveiller pour envisager de conjuguer un  «nous» plus large !

4 mots clefs conditionnent un véritable échange

  • L’authenticité : il est nécessaire de « tomber les masques »,  d’arrêter de « se la jouer », d’éviter des  postures entendues Homme/Femme, rassurantes et protectrices,  mais qui reflètent peu ce que vous êtes vraiment. Il s’agit d’être soi,  authentique, spontané. Ainsi abordée, la relation homme-femme est plus vraie et surtout… simplifiée !
  • L’intérêt porté à l’autre : L’autre est un mystère à découvrir bien au-delà de ses à apriori ! Il est riche de surprises et de mille talents à découvrir. Imaginez le regard que Dieu porte sur chacun : «Tu es une merveille ! » Puissions-nous pendant quelques secondes poser ce regard. Sortir de soi pour s’intéresser à l’autre, c’est s’ouvrir des heures d’échanges profonds, empathiques et passionnants ! Combien de couple mariés et heureux m'ont confié que lors de leur premier rendez-vous, il n'y a pas eu de coup de foudre mais une empathie, qui au fil des moments partagés, a fait doucement chavirer leurs coeurs poour les conduire vers une évidence.
  • La bienveillance : Quelque soit la durée et l’issue de l’échange garder à l’esprit que chacun doit en repartir un peu plus heureux.
  • La gratuité :  Il faut éviter de se demander dès le premier rendez-vous : est-ce bien lui ? Est-ce bien elle ? Il ne s’agit pas de mettre sur son interlocuteur une pression qui n’est pas (encore)  à l’ordre du jour.  Echanger ou rencontrer, non pas pour passer l’autre au scanner et vérifier s’il correspond à mon impitoyable logiciel de recherche de « prince charmant » ou de « princesse charmante », mais le rencontrer pour simplement nous réjouir de  découvrir ce qui fait nos quotidiens, nos joies et nos aspirations,  gratuitement, sans enjeu, ni projection prématurée. Suis-je capable de vivre une rencontre gratuite ?

Rencontrer : une prise de « risque »

Oser l'échange, oser la rencontre, c’est prendre un risque. Un risque dont l’échelle s’étend de la déception à … l’engagement ! Ce "risque" :

  • Suis-je prêt l’assumer ?
  • Suis-je prêt à la rencontre ?
  • Suis-je vraiment prêt à partager ma vie ?

Personnellement, lorsque j'étais célibataire, je vous confie qu'avant chaque rencontre je faisais la prière suivante :

"Seigneur,  fait en sorte que cette rencontre soit authentique, quelqu'en soit l'issue.  Qu'elle soit belle de la découverte des richesses d'une personne que je ne connais pas. Fait que nous nous réjouissions de ce moment partagé, de la découverte de nos vies et de nos aspirations respectives, sans à priori, pression, ni projection prématurée. Que nous repartions chacun le coeur un peu plus grand et riche de cet échange."

Je crois que le Seigneur m'a toujours exaucé, Il m'a toujours donné de vivre beaux moments de partages. Partages fraternels avec des femmes qui peu à peu,  m’ont édifié, redonné confiance et  préparé mon coeur à rencontrer et accueillir pleinement mon épouse .»

Azulera, je vous souhaite des échanges empreint d’authenticité, d’attention,  de bienveillance, et de gratuité. Des échanges réjouissants et édifiants !

“Si vous étiez ce que vous devez être, vous mettriez le feu au monde entier !”

Fraternellement.

Olivier ORNA, co-fondateur du site de rencontreTheotokos.fr

Pour aller plus loin