En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Accueil » Guide de rencontre chrétienne » S'interroger » 5 conseils pour être un célibataire heureux

5 conseils pour être un célibataire heureux

S'interroger

5 conseils pour être un célibataire heureux et bien dans ses baskets !

Non, le célibat n’est pas forcément un temps aride et désespérant. Au contraire, il peut être bien vécu dans la mesure où il est abordé dans une dynamique positive. Pour devenir un célibataire heureux : Action !

Conseil n°1 : Déculpabiliser

Non, être célibataire n’est pas une tare qu’il faut cacher et taire. Si vous êtes depuis toujours ou actuellement en solo, sachez que plus de 18 millions de Français et de Françaises sont dans la même situation. Il s’agit d’un véritable phénomène de société puisque ce chiffre a doublé en 40 ans.

Conseil n°2 : S’ouvrir aux autres

Rien de mieux pour l’équilibre personnel qu’un engagement concret au service des autres. Cela peut se traduire par du bénévolat – 1 Français sur 4 le pratique ! - auprès des plus pauvres, des visites aux personnes seules ou encore une mission d’Eglise. Donner de son temps permet de se décentrer. Mieux, se tourner vers les autres offre des possibilités d’accomplissement personnel, apporte plaisir et une plus grande estime de soi. Enfin, il s’agit bien entendu d’un moyen simple de faire de nouvelles rencontres !

Conseil n°3 : Vivre l’instant présent

Le célibat sera d’autant plus mal vécu qu’on l’imagine durable. Rien n’est moins sûr ! Qui sait, demain peut-être allez-vous faire la connaissance de celui ou celle qui partagera votre vie ? Anticiper le futur consiste ainsi à vivre dans une forme d’illusion qui n’a pas de prise avec la réalité. S’astreindre – car il peut s’agir d’une véritable discipline de vie – à vivre le moment présent préserve de toute forme de pessimisme et libère des angoisses vis-à-vis de l’avenir.

Conseil n°4 : Prendre soin de soi

Souvent, les célibataires mettent leur situation amoureuse sur le compte d’une imperfection de leur être qui, à leurs yeux, ne les rendent pas aimables. Stop à l’auto-flagellation ! Profitez au contraire de ce temps de disponibilité à vous-même pour (re)trouver l’harmonie personnelle. Parfois, dans le conjoint espéré, se cache en effet le désir qu’il vienne combler nos propres manques, nos fragilités.  Avant d’aimer un(e) autre, il faut déjà s’accepter soi-même.

Conseil n°5 : Approfondir sa relation à Dieu

« Entre mon travail, mon mari et les enfants, je n’ai pas une minute pour prier ! » Quel(le) personne célibataire n’a entendu cette plainte dans la bouche d’une amie mariée ? S’il ne faut pas caricaturer, une personne vivant en solo est plus flexible pour organiser un temps de retraite spirituelle. Il en va de même dans le quotidien où le temps libre pourra être utilement mis au profit de sa vie intérieure. Pourquoi alors ne pas en profiter pour suivre un temps de formation biblique, participer à un groupe de prière ou consacrer du temps à la lecture d’ouvrages de spiritualité ?

Pour aller plus loin