En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Accueil » Guide de rencontre chrétienne » Rencontrer » Oser écrire le premier message sur un site de rencontre chrétien ?

Oser écrire le premier message sur un site de rencontre chrétien ?

Rencontrer

Lorsque vous vous inscrivez sur un site de rencontre, votre but est finalement de faire cette belle rencontre que vous espérez. Mais, après avoir surmonté les obstacles que sont le choix du site de rencontre chrétien, l’inscription, le remplissage du profil et finalement l’abonnement, il est temps de se confronter à une nouvelle épreuve : oser rédiger un message aux profils qui vous plaisent !

Ecrire le premier message, pour nouer le contact, et éveiller un intérêt réciproque !

Vous avez osé ! Osé vous inscrire, osé remplir votre profil de célibataire chrétien, osé souscrire un abonnement… Vous parcourez les profils, sélectionnez ceux des célibataires chrétiens qui éveillent votre attention, pourtant, il reste une étape à franchir, leur écrire !

Cette étape, ce premier message, surtout pour les timides, est parfois difficile, c’est un pas vers l’inconnu, c’est la possibilité d’un rejet avant même que quoique ce soit ait commencé. Pour d’autres, moins timides, c’est une formalité, un geste auquel ils prêtent à peine attention et ils font le pas du premier contact sans se poser de question.

Certains n’arrivent jamais à franchir ce premier pas, timidité, manque de confiance en soi, pensées négatives (« Et s’il ne me répond pas ? », « Pourquoi s’intéresserait-elle à moi ? »)…

D’autres ne font pas le premier pas par principe : c’est aux hommes d’aborder les femmes, si elle est vraiment intéressée par mon profil elle m’enverra un message…

D’autres encore, habitués ou conscients que le taux de réponse sur un site de rencontre est faible, envoient des wagons de premiers messages à tous les profils de célibataires chrétiens qui éveillent leur intérêt ou répondent à peu près à leurs critères, mais tombent dans le piège du copier – coller ou de la banalité.

Pourtant, ce premier message a un rôle réel et important, il doit retenir l’attention de votre correspondant et surtout l’intriguer suffisamment pour qu’il vous réponde !

Garder son attention rivée sur votre message, tout est dans la phrase d'accroche !

Alors oui, c’est du travail de rédiger un premier message personnalisé et un peu plus consistant qu’un vague « Salut, ça va ? Ca te dit d’aller boire un verre ? », mais réfléchissez, parmi les messages que vous recevez, quels sont ceux qui ont retenu votre attention ? Commencez par votre phrase d'accroche, une phrase qui attire son attention, qui l'invite à lire le reste de votre premier message !

Tout comme dans l’annonce, un message original aura plus de chances d’attirer l’attention de votre correspondant. Il s’agit d’adopter un style qui vous est propre, que vous ayez l’âme d’un poète ou d’un humouriste, prenez le ton qui vous correspond ! Vous n’en serez que plus séduisant ! Car nul n’est aussi charmant et séduisant  que lorsqu’il est lui-même !

Un peu de légèreté sera également bienvenue. Bien entendu, vous êtes sur un site de rencontre chrétien parce que votre attente est réelle et votre recherche sérieuse, mais c’est également le cas de tous les autres inscrits, hors erreur de parcours. Votre inscription en elle-même tend à prouver le sérieux de vos attentes. Alors une phrase d'accroche un peu légère dans ce premier message, au ton humouristique ne remettra aucunement en question votre volonté d'un échange approfondi pour de belles rencontres, dans le respect et la joie !

Vos premiers mots sont les piliers sur lesquels vous allez bâtir votre plaidoyer.C'est cette phrase d'accroche qui convaincra votre correspondant célibataire chrétien d’aller au bout de la lecture, alors n’hésitez pas à utiliser des phrases ou des mots qui auront un fort impact !

Faire naître un sourire sur ses lèvres, pour éveiller son cœur

L’humour est très souvent force de séduction. Le ou la faire sourire, c’est avoir partie à moitié gagnée. L’expérience le prouve, des témoignages d’hommes et de femmes qui confirment avoir répondu aux premiers messages de profils pour lesquels ils n’avaient que peu d’intérêt initialement, simplement parce que le message reçu les avait fait sourire. L’échange n’a peut-être pas débouché sur une rencontre, en raison de trop grandes différences dans les attentes, mais le fait est qu’un premier message qui prête à sourire est un message auquel nous avons envie de répondre.

Nul besoin d’être un grand humouriste pour rédiger un mot d’esprit, pensez à vos auteurs préférés, à ce qui vous fait sourire personnellement, testez vos phrases d'accroches auprès de vos amis, et surtout, lancez-vous !

Prouvez-lui que votre intérêt est réel

Afin que votre correspondant puisse voir et reconnaître que vous avez réellement lu son profil et travaillé votre premier message, et qu’il ne s’agit pas d’un copier – coller, terminez ce premier message par un compliment ou une question personnelle en adéquation avec son profil.

Après tout, ce profil, il a éveillé votre intérêt, mais pourquoi ? Qu’est ce qui vous a poussé à lui écrire ?

Un site de rencontre chrétien présente l’avantage de ne pas se focaliser sur une apparence physique, mais sur la personnalité de chacun. Il semble donc plus pertinent de relever ce qui vous a attiré dans son profil en dehors de la photo : un métier intriguant, des loisirs que vous partagez, une annonce qui vous fait sourire, une citation qui vous a touché ?

Terminez votre premier message avec une question portant sur un sujet qui vous intéresse ou vous intrigue, afin que votre correspondant, dont vous avez non seulement retenu l’attention grâce à votre message, soit également encouragé à répondre à vos interrogations et à débuter un échange approfondi et enrichissant !

Les erreurs à ne pas commettre

  • Copier – coller : on ne le répète jamais assez, mais les copier – coller de messages, même de messages longs et bien rédigés, se remarquent, et prouvent uniquement à leur interlocuteur que vous n’avez pas vraiment porté attention à son profil ;

  • Pléthore de fautes grammaticales et d’orthographe : nous ne sommes pas tous égaux devant la langue française, et on se dit souvent que le fond prime sur la forme, mais la forme montre également le soin qu’on a pris à rédiger ce message (avec le moins de fautes possibles !), et une première phrase de 4 fautes pour 4 mots sera souvent rédhibitoire pour votre correspondant potentiel ;

  • Les blagues lourdes, voire graveleuses... Si un humour léger et décalé est conseillé pour plus d'originalité, en revanche, les blagues lourdes et autres sous-entendus ne feront que fuir votre potentiel correspondant ! Restez toujours raffiné dans vos échanges !

  • Evoquer un aspect du profil de votre correspondant de façon négative : il est parfois surprenant de constater que certains prennent contacts uniquement pour critiquer de façon négative le profil contacté. D’une part, quel est l’intérêt d’envoyer un message négatif ? En effet, on peut supposer que si vous n’avez retenu de ce profil que ce seul point négatif, vous ne souhaitez pas réellement ouvrir un dialogue avec lui, alors il n’est sans doute pas nécessaire de lui envoyer un message. D’autre part, sur un site de rencontre chrétien tel que Theotokos, de par les sorties et les voyages, votre correspondant est susceptible de rencontrer d’autres correspondants avec lesquels vous avez échangé, et il ne pourra alors que remonter la façon désagréable dont vous avez pris contact avec lui ;

  • Messages SMS ou basiques : « Salut ça va ? » « T’as l’air sympa, ça te dit de discuter » Ces messages ne semblent indiquer qu’une seule chose : vous étiez trop flemmard pour rédiger un véritable message. Encore une fois, nous sommes conscient que la rédaction d’un véritable message demande du travail, et qu’un faible taux de réponse n’encourage pas à travailler justement, pourtant, la qualité prime sur la quantité ! Quant aux abbréviations, êtes vous si occupé que vous ne parvenez pas à écrire "Coucou" plutôt que "Cc" ? Ou est-ce encore une fois une question de paresse ?

  • Complimenter sur l'apparence : surtout pour les hommes, un homme qui complimente dès son premier message une femme sur son apparence laisse entendre que seul son corps l'intéresse !

  • Insister ou récriminer contre son refus de poursuivre / son absence de réponse : gardez à l’esprit que votre correspondant reste libre de ne pas souhaiter donner suite à votre message, quel que soit le soin que vous avez pris dans sa rédaction, et n’a besoin d’aucune excuse si ce n’est de la simple volonté de ne pas continuer. L’élégance et la bienveillance, c’est aussi de l’accepter, simplement, sans vous ronger de questions telles que : est-ce mon âge, mon message, mon apparence, mon niveau d’études … ? La frustration engendre souvent des petits retours mordants qui essaient de démontrer à cette personne à quel point elle a tort de ne pas vouloir poursuivre l'échange. Ils ne font que lui prouver au contraire qu'elle a choisi avec sagesse de rompre l'échange.

Oui, c’est sans aucun doute frustrant. Mais n’en concevez pas d’amertume. Parfois, ce n’est simplement pas le bon moment. Prenez du recul, votre message, c’est une bouteille dans l’océan, et cette bouteille trouvera un jour son destinataire.

Gardez foi en ce que le Seigneur espère pour vous !

Bien vivre l’absence de réponse aux messages

De nombreux retours soulignent le manque de courtoisie dont font parfois preuve les personnes qui ne prennent pas la peine de répondre aux premiers messages reçus, alors que ces mêmes personnes sont inscrites sur un site de rencontre chrétien !

Est-il beaucoup plus frustrant de ne pas recevoir de réponse que de recevoir une réponse négative ?

Le résultat final est le même : absence de réponse ou refus de poursuivre l’échange, quoi qu’il en soit, c’est malheureusement un fait : l’intérêt que vous éprouvez pour ce profil n’est pas réciproque.

Cette absence de réciprocité peut être due à de nombreuses raisons, des attentes différentes, votre profil qui n’entre pas dans ses « critères » de recherche, la simple absence de ce petit battement de cœur à lecture de votre message ou profil ou tout simplement parce que cette personne échange déjà de façon approfondie avec un autre profil et a décidé de s'y consacrer exclusivement…

Beaucoup parmi ceux qui ne répondent pas aux messages reçus évoquent la difficulté de rédiger une réponse négative en s’assurant de ne pas blesser le destinataire. D’autres ont expérimenté, après un refus courtois, l’insistance de profils qui souhaitent absolument « défendre leur cas » et prouver que la raison de ce refus n’a pas lieu d’être, devenant parfois agressifs et ayant des propos déplacés dans leur amertume d’avoir été « rejetés ».

Est-il si important de recevoir cette réponse noir sur blanc ? Le sursaut d’espoir bientôt déçu que vous aurez en voyant que vous avez une réponse n'est-il pas aussi blessant que l’attente infructueuse que vous subirez en l’absence d’un retour ?

Et si pour vous cette courtoisie de répondre, même de façon négative, aux messages reçus est cruciale, alors cela ne vous permet-il pas de faire un tri ? Auriez-vous vraiment souhaité échanger avec une personne qui préfère répondre par le silence ?

Ainsi, nous espérons que vos premiers échanges seront plus apaisés et sereins, et que vous n'hésiterez plus à oser écrire pour oser rencontrer !

Pour aller plus loin :