En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Accueil » Guide de rencontre chrétienne » S'interroger » Célibat : galère ou chance ?

Célibat : galère ou chance ?

S'interroger

Conseils pour bien vivre son célibat

"Je suis célibataire et je vis mon célibat douloureusement. J’ai la foi, mais j'ai l'impression que Dieu m'a abandonnée. Avez-vous des conseils pour m’aider à vivre mon célibat ?" Julie

 

Julie, cette expérience non choisie du célibat vous donne l'impression d'être abandonnée par Dieu, qu'il ne s'occupe pas de vous en ne permettant pas une rencontre heureuse, LA rencontre de votre vie.

Votre réaction est humaine, compréhensible, et même normale ! Vous aspirez à un but, qui est juste ; vous le ressentez peut-être même comme un droit. De manière encore plus forte – voire avec inquiétude - chez la femme, l’horloge « biologique » tourne… Et rien ne vient.

Votre quête, votre attente de rencontrer l’homme de votre vie ne doit pas devenir une question qui hante votre célibat à chaque instant. Cela risquerait de vous « déconnecter » de l'aujourd'hui, et de votre capacité à vous donner dans le présent.

Une célibat qui dure mine incidieusement notre capacité à être heureux, à rayonner et par là même notre capacité de séduction. Petit à petit, le danger est de s'étioler, de se refermer.

Il y a une source d’épanouissement, et une force pour surmonter ses propres épreuves, c'est le don de soi dans l'amour.

Il est important de redécouvrir, aujourd'hui, comment, dans mon célibat, je peux donner de l'amour autour de moi ; c'est-à-dire (re)découvrir quel est mon charisme particulier. Ce qui fait mon talent. Ma richesse. Nous savons tous « faire » des choses, plus ou moins bien. Mais ai-je réussi à trouver ce lieu, cette activité, cet entourage, qui me permettent de vivre ce vrai don de moi-même ? Ce don va provoquer un « plus » dans ma vie. Pas simplement me permettre de « faire des choses », quelle que soit la bonne volonté qui est à l’origine. Mais trouver ce « lieu », où je peux donner et recevoir à la fois, vivre ce « plus », est essentiel. Cela nous amène ensuite, chacun, vers un engagement concret etr un rayonnement.

Que signifie parler de charisme personnel ? Il s'agit principalement d'être attentif aux talents et aux dons que je porte en moi. Pourquoi ? Pour permettre la croissance de ces talents, me donner d'une façon pleine, et vivre un ressourcement personnel à travers ce don ; comme une confiance retrouvée.

Cet apprentissage est exigeant : habiter chaque instant de ma vie, sans d'abord entretenir de souci sur le lendemain ! Un sacré défi…

Cela permet alors à mon être de se renouveler, ainsi qu'à ma capacité à me donner et surtout, ma capacité à aimer au coeur de mon célibat. La paix m’habite. Cette ouverture intérieure ne peut laisser indifférent autour de moi.

Ce rayonnement interpellera, attirera, et pourra peut-être alors provoquer cette rencontre tant attendue. Peut-être qu'à cet endroit précis (activité, entourage, etc.) où je trouve et donne la vie, un autre – votre futur conjoint ? – est présent car il y aura trouvé lui aussi sa manière de se donner, et de s'ouvrir à l'amour !

Il s'agit, quelque soit son état de vie, d'apprivoiser le bonheur, de zoomer sur la saveur du quotidien et de doucement, de petites joies en petites joies, de préparer son coeur à accueillir et aimer. Sortir du phantasme : "Lorsque je serais avec quelqu'un je serais plus heureuse", c'est se permettre de découvrir les grâces qui sont accordées à chacun chaque jour et que nous ne voyons plus.

Et si aujourd'hui Julie, dans l'abandon, la confiance et l'espérance, vous deveniez source de grâces pour votre entourage !

Olivier ORNA - Co-fondateur du site de rencontre Theotokos.fr

 

Pour aller plus loin