En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Accueil » Guide de rencontre chrétienne » S'interroger » Reconnaissance de nullité simplifiée ? Ce qui a changé

Reconnaissance de nullité simplifiée ? Ce qui a changé

S'interroger

Le Pape François réforme la procédure de reconnaissance de nullité de mariage

Si vous avez traversé l’épreuve douloureuse du divorce, vous avez peut-être ressenti le désir de vous tourner vers les instances de l’Église catholique afin de mettre votre situation en lumière.

Pourtant, la crainte d’entrer dans une procédure trop complexe a peut-être freiné votre élan ?

N’hésitez pas à aller de l’avant, votre évêché vous indiquera la voie à suivre, et cette démarche guérissante vous permettra d’avancer en vérité.

Rappelons qu’il ne s’agit jamais de juger les personnes elles-mêmes mais uniquement la validité du « oui ».

Plusieurs nouvelles mesures permettent une procédure plus rapide et plus accessible, parmi lesquelles :  

- La décision de première instance peut suffire (auparavant, deux sentences conformes étaient nécessaires) ;

- Il existe une nouvelle procédure « brève », pour laquelle l’évêque est compétent, et qui est applicable si la demande est introduite par les deux époux, ou par l’un d’eux avec le consentement de l’autre et lorsque la situation, particulièrement claire, ne nécessite pas d’enquête approfondie (canon 1683);

- Le pape ayant demandé que les procédures soient gratuites, les diocèses sont en train de mettre progressivement cette mesure en place.

 

Lire le Motu Proprio du Pape François

Pour aller plus loin