En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Accueil » Guide de rencontre chrétienne » Prier » Cantique des Cantiques

Cantique des Cantiques

Prier

Avez-vous vu celui que mon cœur aime ?

Cantique des cantiques- Marc Chagall

« Sur ma couche, pendant les nuits, J'ai cherché celui que mon cœur aime

Je l'ai cherché, et je ne l'ai point trouvé... Je me lèverai, et je ferai le tour de la ville.

Dans les rues et sur les places; je chercherai celui que mon cœur aime...

Avez-vous vu celui que mon cœur aime?

Si vous trouvez mon bien-aimé, Que lui direz-vous?...

Que je suis malade d'amour.

Soutenez-moi, car je suis malade d'amour.

Viens, mon bien-aimé,  je te donnerai mon amour. Nous nous égaierons, nous nous réjouirons à cause de toi.

Nous  avons à nos portes tous les meilleurs fruits, nouveaux et anciens: Mon bien-aimé, je les ai gardés pour toi.

Mais ne réveillez pas, ne réveillez pas l'amour, Avant qu'il le veuille…

J'étais endormie, mais mon cœur veillait...

Cantique des cantiques2- Marc Chagall

C'est la voix de mon bien-aimé!

Le voici, il vient, c'est la voix de mon bien-aimé, qui frappe

Je me suis levée pour ouvrir à mon bien-aimé.

Que tu es beau, mon bien-aimé, que tu es aimable! Tel est mon bien-aimé parmi les jeunes hommes.

Détourne de moi tes yeux, car ils me troublent.

Comme un lis au milieu des épines, Ton nom est un parfum qui se répand; Entraîne-moi après toi!

Qu'a mon bien-aimé de plus qu'un autre?

Mon bien-aimé est blanc et vermeil; Il se distingue entre dix mille.

Et toute sa personne est pleine de charme. Tel est mon bien-aimé, tel est mon ami,

Je suis à mon bien-aimé,  et ses désirs se portent vers moi.

Et la bannière qu'il déploie sur moi, c'est l'amour.

Dis-moi, ô toi que mon cœur aime, que ta main gauche soit sous ma tête, et que ta droite m'embrasse!

Mon bien-aimé parle et me dit: Lève-toi, mon amie, ma belle, et viens!

Cantique des cantiques4- Marc Chagall

Car voici, l'hiver est passé; la pluie a cessé, elle s'en est allée. Les fleurs paraissent sur la terre.

Le temps de chanter est arrivé. Lève-toi, mon amie, ma belle, et viens

Que tu es belle, mon amie, que tu es belle!

Tes yeux sont des colombes, et ta bouche est charmante.

Tu es toute belle, mon amie, Et il n'y a point en toi de défaut.

Que de charmes dans ton amour, ma sœur, ma fiancée!

Telle est mon amie parmi les jeunes filles. Comme un pommier au milieu des arbres de la forêt,

J'ai désiré m'asseoir à son ombre, et son fruit est doux à mon palais.

Ma colombe, Fais-moi entendre ta voix; car ta voix est douce, et ton visage agréable.

Tu me ravis le cœur, ma sœur, ma fiancée, Tu me ravis le cœur par l'un de tes regards.

Qui est celle qui apparaît comme l'aurore ?

Belle comme la lune, pure comme le soleil,

Que tu es belle, que tu es agréable, O mon amour, au milieu des délices!

Le parfum de ton souffle comme celui des pommes,

Reviens, reviens, afin que nous te regardions.

Œuvre des mains d'un artiste.

Mon bien-aimé est à moi, et je suis à lui…

Avant que le jour se rafraîchisse, Et que les ombres fuient, j'ai trouvé celui que mon cœur aime. Je l'ai saisi, et je ne l'ai point lâché

Le jour de ses fiançailles, Le jour de la joie de son cœur.

Mets-moi comme un sceau sur ton cœur,

Comme un sceau sur ton bras;

Car l'amour est fort comme la mort,

Les grandes eaux ne peuvent éteindre l'amour et les fleuves ne le submergeraient pas.

Source : Bible de Jerusalem - Extraits du Cantique des cantiques

Pour aller plus loin

  • Saint Valentin : Lettre d'amour de Père à ses enfants
  • Le cantique des créatures - Prière de saint François d'Assise