En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Accueil » Guide de rencontre chrétienne » Prier » Soyez joyeux !

Soyez joyeux !

Prier
Soyez joyeux
Réjouissez-vous sans cesse dans le Seigneur, je le dis encore, réjouissez - vous.
Philippiens 4,4.
 


Puisse la joie du Christ ressuscité être avec vous.

Pour apporter la joie au plus profond de notre âme, Dieu, dans sa bonté, s'est donné à nous.

 
A Bethléem, «joie », a dit l'ange. Dans sa vie, il a voulu partager sa joie avec ses apôtres: «Que ma joie soit en vous.» Joie était le mot de passe des premiers chrétiens. Combien de fois saint Paul a-t-il répété: «Réjouissez-vous sans cesse dans le Seigneur, je le dis encore, réjouissez-vous.» En échange de la grande grâce du baptême, le prêtre dit à celui qui vient d'être baptisé: «Puisses-tu servir l'Église dans la joie.» La joie n'est pas seulement une question de tempérament quand on est au service de Dieu et des âmes. Elle est toujours difficile - raison de plus pour que nous essayions de l'acquérir et de la faire grandir dans nos cœurs.

La joie est prière, la foi est force, la joie est amour, la joie est un filet d'amour qui permet d'attraper les âmes.

Saint Paul dit: «Chacun doit agir comme il l'a décidé, et non à contrecœur ou sous la contrainte, car Dieu aime ceux qui donnent avec joie. «Celui qui donne avec joie donne plus. Si vous avez des difficultés dans votre travail, et que vous les acceptez avec joie, avec un grand sourire en ceci comme en tout autre chose -, les autres verront vos bienfaits et glorifieront le Père. La meilleure façon de montrer votre gratitude à Dieu et aux hommes est d'accepter tout avec joie. Si notre cœur brûle d'amour, il sera naturellement joyeux.

La gaieté est le pivot de notre vie religieuse. Un religieux plein de gaieté est comme le soleil dans sa communauté. La gaieté est aussi un signe de générosité. Bien souvent, elle masque une vie de sacrifice. Ceux qui ont le don de gaieté atteignent les sommets de la perfection.

Nous devons être sûrs que les malades, ceux qui souffrent, trouvent en nous d'authentiques anges de consolation et de réconfort. Pourquoi notre travail dans les bidonvilles a-t-il été béni par Dieu? Pas à cause de nos qualités personnelles, mais de la gaieté que montrent certaines religieuses. Ce que nous possédons - la foi, et la conviction d'être les enfants de Dieu -, bien des gens ne l'ont pas, surtout ceux qui vivent dans les bidonvilles. Notre joie est le moyen le plus sûr d'annoncer le christianisme au monde. Que serait notre vie si les religieuses n'étaient pas heureuses? Un esclavage et rien d'autre. Nous irions travailler, mais nous n'attirerions personne.

La joie apparaît dans les yeux, elle se voit à notre façon de marcher et de parler. Nous ne pouvons pas la garder enfermée en nous. Elle se manifeste à l'extérieur. Quand les gens verront dans nos yeux ce bonheur constant, ils comprendront qu'ils sont les enfants chéris de Dieu. Essayez d'imaginer une religieuse qui va dans les bidonvilles la démarche incertaine, le visage triste. Qu'est-ce que sa présence apporterait à ces gens? Elle ne ferait qu'ajouter à leur découragement.

La venue de Jésus à Bethléem a apporté la joie au monde et à chaque cœur humain. Le même Jésus vient et revient dans nos cœurs pendant la Sainte Communion. Il veut nous donner la même joie et la même paix. Puisse sa venue apporter à chacun de nous cette joie et cette paix qu'il désire nous donner. Prions beaucoup pour cette grâce dans nos cœurs, dans nos communautés et dans l'Église.

Pour connaître les pauvres, nous devons connaître ce qu'est la pauvreté. Pour aimer les pauvres, nous devons aimer jusqu'à en souffrir. Pour servir les pauvres, nous devons servir d'un cœur libre et entier.

"Seigneur,
Nous languissons de l'Infini, et nous ressentons la tristesse des choses qui passent.
Ne nous laisse jamais oublier qu'au-delà des larmes de l'humanité se trouve l'arc-en-ciel de joie, afin que nous aimions l'Infini en tout, et trouvions ainsi la joie en toutes choses".
Un coopérateur hindou.

Mère Teresa, Dans le silence du coeur, Editions Cerf, 2003

Pour aller plus loin