En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Les cadeaux

Rencontrer

Apprendre le langage de l'amour : offrir des cadeaux

« Ce qui importe, ce n’est pas le cadeau en lui-même mais l’amour qu’il communique. »

G. Chapman

Only free

Recevoir des cadeaux, ou les offrir : voilà le second langage d’amour. Les cadeaux, ah… les cadeaux ! Non, non, pas seulement ceux de Noël, une fois par an et hop, on est tranquille ! Réussir régulièrement à dire Je t’aime, tu comptes pour moi, au travers des cadeaux ; et inversement, si ce n'est pas votre premier langage, comprendre quand même et accepter l’amour dont l’autre me témoigne par les cadeaux qu’il m’offre.

Une règle d’or : le cadeau est toujours gratuit. Il ne correspond pas à un mérite, à un service rendu ; sinon c’est du troc, de l’échange, une récompense, mais plus un cadeau. Il n’y a aucune condition liée à un cadeau.

Quelques tuyaux

Relevez les centres d’intérêts de la personne dont c’est le langage d’amour. Apprenez à remarquer ce qui lui fait plaisir, ce qu’elle aime. Cela peut demander d’être à l’écoute, de quitter ses petites idées préconçues.

Repérez le moment opportun. Rien ne sert d’offrir un cadeau au moment où la personne se précipite pour aller à un rendez-vous !

La vraie valeur du cadeau ne dépend pas du nombre de chiffres constituant son prix. C’est l’intention d’amour qui vous habite qui donne une valeur à ce que vous offrez.

Une hiérarchie

Nous disons qu’il y a différents langages d’amour. La plupart du temps, ils sont comme hiérarchisés en nous. C'est-à-dire que nous en avons un premier, plus capital que les autres. Puis il est possible d’en avoir un second, bien marqué aussi. Et d’être sensible aux 3 autres.

Cependant, ne négligez jamais le premier de vos (ou ses) langages. C’est lui qui, une fois reconnu, permettra aux langages secondaires d’apprécier les petites attentions quotidiennes. Mais si le premier langage d’amour reste déçu, les autres auront beaucoup de mal à être réceptifs à quoi que ce soit.

 

Pour aller plus loin