En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Accueil » Guide de rencontre chrétienne » Rencontrer » Le contact physique : un langage amoureux

Le contact physique : un langage amoureux

Rencontrer

 Apprendre le langage de l'amour : le contact physique

Un constat

Le corps est fait pour être touché. Tous nos autres sens concernent une partie limitée de notre corps : le nez pour l’odorat, les yeux pour la vue, la bouche pour le goût, les oreilles pour l’ouïe. Seul le toucher peut concerner toutes les parties du corps. Un large ‘champ d’action’, et pourtant si souvent délaissé, frustré.

« Les contacts physiques peuvent faire ou défaire une relation. » Un câlin donné à un enfant communique toujours de l’amour, mais c’est d’autant plus vrai pour l’enfant dont le langage d’amour est le toucher. Devenu adulte, c’est la même chose ! Amitié et amour sont tous deux concernés par cette réalité.

Les différents types de contact

Tous les contacts n’ont pas le même impact, la même valeur. On peut distinguer :

  • Le contact fortuit ou intentionnel : il y a une nette différence, par exemple, entre effleurer la main d’une personne, ou bien lui masser le dos ! L’un et l’autre n’ont pas le même sens, et ne requiert pas le même investissement personnel. Cela dit, dans les contacts fortuits, il y a ceux qui sont intentionnels, chargés de sens ; et ceux qui sont involontaires, mais parfois révélateurs de sens !
  • Les contacts empreints de sensibilité : le contact physique - comme se prendre dans les bras, se tenir la main en se parlant, etc., véhicule puissamment l’amour. Le contact sera d’autant plus recherché dans des périodes de crise. Plus vous vous savez aimé, mieux vous surmontez ce qui est difficile.

Et puis il y a l’art et la manière de toucher. Attention à bien saisir le moment opportun (un petit d’observation et d’écoute), à choisir le bon lieu, et surtout la manière de toucher.

Apprendre le langage corporel

Le langage corporel est souvent très révélateur de notre état intérieur, si nous sommes disponibles ou non, quelle est notre humeur. Une observation attentive, et ouverte, vous permet vite de savoir où en sont les autres, ou – plus difficile, mais possible aussi – vous-mêmes. Quelqu’un qui croise les bras en vous parlant cherche à se protéger ; remarquez l’espace qu’une personne a besoin de préserver autour d’elle ; respectez l’humeur d’autrui ; quelqu’un en colère n’est probablement pas prêt à se laisser toucher ; etc.

Le bon toucher s’apprend. Cela demande un effort d’observation, de patience, de respect de l’autre. Connaître les moments opportuns.

Enfin, ce n’est pas parce que certains gestes vous plaisent à vous, qu’ils doivent plaire à l’autre ! Cette façon de penser sera vite une impasse, surtout dans le domaine du toucher. Nous avons tous un langage d’amour principal, mais aussi un deuxième, voire un troisième. Les découvrir chez nous ainsi que chez l’autre pour apprendre à aimer, voilà un enjeu qui vaut de l’or ! Découvrez le bon langage !

 

Pour aller plus loin