En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Accueil » Guide de rencontre chrétienne » Rencontrer » Rencontres chrétiennes : La séduction 2

Rencontres chrétiennes : La séduction 2

Rencontrer

 

Pourquoi la séduction est-elle parfois perçue comme une attitude négative dans une rencontre chrétienne ?

 

La séduction devient dangereuse quand son but est de capter, de prendre, de jouer.

Capter l’autre, l’attirer à soi dans un jeu cruel qui n’a comme seul but que de vérifier son pourvoir de séduction sur l’autre.

Est-ce que l’autre va résister à mon charme, ou va se laisser séduire ? Le séducteur est un conquérant, l’autre ne l’intéresse pas, il ne cherche pas la relation, il veut juste rajouter à son palmarès une conquête supplémentaire.

Plus qu’un art, ou qu’un jeu, si on considère que la séduction est l’indispensable à la rencontre, on la regardera d’une autre façon.

Il est vrai que l’équilibre n’est pas facile à trouver entre savoir se mettre en valeur, se rendre agréable, et l’attitude un peu provocante, exagérée, qui fait qu’on oublie de regarder la personne mais qu’on ne voit plus qu’un corps attirant qui devient objet de désir.

Une séduction mal utilisée ne se met pas au service de la relation mais ne recherche que son propre plaisir.

Une saine séduction permet le respect de l’autre et de soi-même et libère la capacité de créer du lien et d’avancer dans la connaissance mutuelle entre célibataires chrétien.

Elisabeth Content, conseillère conjugale

Cabinet "Mots Croisés"

Pour aller plus loin