En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Accueil » Témoignages de rencontres » David et Virginie

Rencontre, amitié, amour, mariage...

Découvrez les témoignages de célibataires et de couples. Partagez le bonheur de leurs rencontres sur notre site de rencontre chrétien...

Témoignage de David et Virginie, 40 ans

Paris, le 14/04/2016

Bonjour,

Nous nous sommes connus, David et moi, en octobre 2011 grâce au site de rencontre chrétien  «Theotokos». Cela fait plus de quatre ans que nous disons qu’il faut qu’on témoigne des merveilles qu’a fait le Seigneur pour nous ainsi que la Sainte Famille.

Nous nous sommes mariés, il y a deux ans et un bébé est né de notre amour quelques semaines plus tard ! Aujourd’hui, nous sommes tous les cinq, mon mari, ma fille aînée, mon fils aîné, notre fils et moi ! Une famille recomposée, qui cherche à composer la vie comme elle vient, avec ses peines mais surtout ses joies !

Nous voudrions aider, par notre témoignage, toutes les célibataires chrétiens qui sont découragés et qui éprouvent des difficultés à demeurer dans l’espérance.

C’est pourquoi, nous avons décidé de vous partager le texte que nous avons écrit pour notre mariage et lu à l’église. C’est un texte intime, qui relève de notre vie privée, mais qui, nous pensons, pourra aider des personnes. Le voici (le style a été rédigé pour être dit à l’oral).

« Nous aurions pu vous expliquer pourquoi on s’aime, pourquoi on est heureux ensemble. Nous aurions pu vous parler de notre compatibilité sur le plan intellectuel, affectif, émotionnel, spirituel...qui fait que nous avons l’intime conviction d’être faits l’un pour l’autre.

Mais nous avons préféré témoigner de notre parcours personnel:

- La recherche de l’âme soeur à travers notre rapport à la Foi

- La naissance de notre amour a été placée sous le regard de Dieu

- Notre besoin d’associer Dieu à notre couple

1. La recherche de l’âme sœur à travers notre rapport à la Foi

Pour nous, avoir la foi ou être croyant, c’est entretenir une relation personnelle avec Dieu, même lorsque l’on n’en a plus l’envie et que l’on est dans le désespoir.

C’était notre cas avant notre rencontre; malgré tout, nous nous sommes, chacun à notre manière, confiés à Lui.

David : dans la peine et la solitude du deuil récent de ma maman, j’ai imploré Sainte Rita (Sainte des causes désespérées), j’ai demandé à Dieu quelque chose de très simple qui est au cœur de la vie : aimer et être aimé: tout ce qui comptait pour moi était de partager de l’amour avec quelqu’un, tout au long de ma vie.

Virginie : j’ai décidé de suivre une retraite spirituelle sur l’identité féminine car j’étais moi-même dans une grande solitude depuis quatre ans. A cette occasion, j’ai fait la connaissance du Père David, qui n’a pu se joindre à nous aujourd’hui. Le Père David a imploré le Seigneur que ma souffrance sur le plan affectif et par ricochet celle de mes enfants Ingrid et Robin, cesse, et cela rapidement.

Ces deux prières furent un cri vers Dieu.

2. La naissance de notre amour placée sous le regard de Dieu

Dans notre combat contre la solitude, nous étions aveuglés et ne sentions pas l’action de Dieu malgré nos prières. Malgré tout, nous avons posé des actes, nous nous sommes inscrits sur le site Théotokos. D’ailleurs cette inscription s’est faite pour nous deux comme une bouteille lancée à la mer, sans grande conviction.

De cette manière nous avons confié notre recherche de l’âme sœur à Dieu.

Aujourd’hui cela fait 2 ans et demi que notre histoire a commencé.

On a été poussé comme par un vent de l’Esprit : dans la rapidité des événements et dans la façon dont ils se sont présentés à nous.

On était acteurs, c’est à dire partie prenante dans la volonté de construire avec l’autre, mais on était aussi accompagnés par Dieu qui régulièrement nous faisait des « signes ». Andrée, ma maman, décédée, sait de quoi on parle.

Ces signes nous ne les avons décelés essentiellement que depuis que l’on se connaît. Avant nous étions dans le brouillard, aveugles mais avec cette persévérance dans la foi.

 Il est vrai que si l’on porte un regard simplement rationnel sur notre histoire, il n’y a pas de lien entre ces prières et notre inscription sur Théotokos; inscription qui a permis notre rencontre.

Mais une relecture avec “les lunettes de la Foi” de nos parcours, nous permet de deviner comment Dieu a agit en se servant de nos actes aveugles pour nous exaucer.

Les enfants de Dieu sont souvent aveugles, mais Dieu sait ce qu’Il fait.

Nous réalisons aujourd’hui, avec du recul, que la prière a été pour nous deux un moyen puissant d’être exaucés.

3. Notre besoin d’associer Dieu à notre couple

Depuis deux ans et demi, au fil de notre histoire, nous continuons à entretenir une relation personnelle, chacun de notre côté avec Lui. Mais nous nous efforçons progressivement d’avoir une relation avec Lui en couple.

D’ailleurs le pape François dans sa catéchèse du 3 avril 2014 sur le mariage,  parle même d’une nécessité absolue et on le cite : “l’important est d’entretenir la flamme de ce lien avec Dieu, qui est à la base de l’union conjugale”.

Le Pape poursuit son enseignement en donnant rois recommandations pour un mariage  « la prière, les trois “mots magiques” et toujours faire la paix ».

Les trois mots magiques vous voulez les connaître ? Je cite “Trois mots qu’il doit toujours y avoir à la maison:

- est-ce que je peux? (pour ne pas être envahissant dans la vie des époux)

- merci (c’est remercier son conjoint pour ce qu’il a fait pour nous , mais c’est aussi rendre grâce)

- excuses-moi (parce que nous nous trompons tous, même s’il est un peu difficile à dire)”

Il y a presque un an, au mois de juin 2013, nous nous sommes fiancés car c’était un besoin. Nos proches nous ont offert une icône de la Sainte Famille (que nous avons apportée aujourd’hui). En effet depuis le début de notre histoire, la Sainte Famille est associée à notre parcours de couple.

Et tout récemment, nous avons commencé à élargir nos prières à Dieu en famille, avec Ingrid et Robin, en demandant à la Sainte Famille de porter nos prières.

On peut se poser la question de savoir pourquoi on souhaite avoir une relation privilégiée avec Dieu dans notre couple en premier lieu et ensuite dans notre famille:

Parce que nous pensons que le couple est le lieu privilégié où l’amour de Dieu peut exulter.

Comme le disent les deux textes que nous avons choisis: Dieu est amour.

Dieu est amour et il nous a créés pour aimer et être aimés. Nous pensons que c’est inscrit en tout être humain et que c’est l’unique sens de notre existence.

La présence de Dieu dans le couple, au sein du couple, reproduit la dynamique de la Sainte trinité:

Au sein de la Sainte Trinité, l’Amour circule entre le père et le Fils, et de cet amour naît L’Esprit Saint, la troisième personne de Dieu : cette dynamique d’amour est féconde, elle est créatrice, elle est la vie et donne vie.

Tout comme la Sainte trinité est féconde de vie, Dieu dans l’amour du couple donne la vie. Nous pensons que “Associer” Dieu à la vie du  couple le rend fécond: fécond en amour pour cette cellule primordiale de vie qu’est la famille et ensuite fécond d’amour pour les autres, pour le monde.

V: Pour nous le commandement “aimez-vous les uns les autres” prend toute sa dimension. Le couple pour nous est la source à partir de laquelle se répand l’amour dans le monde. »

Voilà… Nous espérons que toutes les célibataires chrétiens qui cherchent l’âme sœur trouvent un peu de réconfort dans le témoignage de notre histoire.

Nous voudrions également remercier les fondateurs de ce site de rencontre chrétien qui, sont les instruments du Seigneur, pour ce bonheur que nous vivons chaque jour.

David et Virginie, le 13/04/2016

 

 

Retour