En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Accueil » Guide de rencontre chrétienne » Rencontrer » Rencontre : et si on parlait d’amitié ?

Rencontre : et si on parlait d’amitié ?

Rencontrer


Rencontres et amitié

Quelles sont les caractéristiques de l'amitié ? 

Eclaircissements...


"La meilleure compréhension que j’ai de l’amitié, c'est qu’elle s’appuie d’une part, sur une connaissance intime de l’un par l’autre, une appréciation mutuelle des qualités et des défauts. Une acceptation (sans aucune réserve) de l’un par l’autre pour ce qu’est l’un comme pour ce qu’il n’est pas ! Et d’autre part que c’est une relation affective, fondée sur le plaisir partagé de se connaître, de se rencontrer, d’échanger et de faire des choses ensemble, sur une confiance et une estime réciproque. Relation dans la durée où l’un et l’autre semblent apprécier, en miroir chez l’ami, ce qui manque à chacun. Avec le souci, chez l’un et chez l’autre d’offrir inconditionnellement ce qu’il a, sans contre partie. 

Une réciprocité en souplesse

Dans l’amitié, tant que cela reste justement de l’amitié, il n’y a pas d’enjeux sexuels. Je veux dire par là que ne circule pas dans la relation ni séduction, ni attente, ni émois sur ce plan. L’amitié se joue dans une liberté d’être qui donne aux échanges et aux partages une légèreté, une souplesse, un accord qui existent rarement dans d’autres relation. La relation peut avoir des hauts et des bas, des rapprochements et des mises à distance qui ne mettent pas en danger l’essentiel : la solidité du lien. « A cet ami, je pouvais tout dire, tout demander, tout accepter, tout partager. J’avais en moi le concernant une évidence que rien ne pouvait ébranler. Il pouvait compter sur moi, je pouvais compter sur lui. Il ne m’a jamais fait défaut, je ne l’ai jamais déçu.

Toujours présent !

Même si je faisais rarement appel à lui, je savais qu’il était là et cela me suffisait pour me permettre d’avancer plus loin ». « Comment vous décrire mon amie Chloé, c’est simple : je suis son amie elle est mon amie. Tout est dit. Je sais qu’elle existe, elle sait que j’existe et que nous pouvons nous appuyer l’une sur l’autre en toutes circonstances. Elle répondra présente à tout moment, moi aussi, elle le sait comme je le sais. Nous savons que dans l’ordre de nos priorités, chacune vient en tête. C’est comme ça, ça ne se discute pas. Même mon mari l’a compris. Quand on a une amie comme Chloé, on n’hésite pas : on répond toujours présent ! »

Un lien solide

Ce qui caractérise le lien amical, c’est sa solidité et ses ancrages. Ce lien se crée en général dans une période cruciale de l’enfance ou de l’adolescence. C’est un lien qui arrive comme une réponse à la fois à un besoin d’expansion et à un besoin de reconnaissance. L’ami (ou l’amie) va nous permettre à la fois cette expansion, ce grandissement de nous et nous donner cette reconnaissance, si nécessaire, si vitale à notre développement. Deux ancrages qui vont contribuer à notre inscription dans le monde."

Source : Blog de Jacques Salomé, psychologue et écrivain. www.admin.blogs.psychologies.com

"L’amitié se joue
dans une liberté d’être
qui donne aux échanges 
et aux partages
une légèreté,
une souplesse..."


          


 

Pour aller plus loin