Accueil » Guide de rencontre chrétienne » Echanger » Difficulté à trouver l'amour et fonder une famille aujourd’hui

Difficulté à trouver l'amour et fonder une famille aujourd’hui

Echanger

Rencontrer l'amour et fonder un foyer durable

Cyril, un membre de Theotokos, nous partage l'interview qu'il a réalisé avec le père Guy Pagès de l'archidiocèse de ParisLors de cet entretien, ils ont abordé la difficulté à trouver l'amour et à fonder une famille aujourd’hui, pour les catholiques en France.

Ils ont tenté de comprendre pourquoi est-ce si difficile de se "rencontrer" dans un premier temps, mais aussi, par la suite, de s'entendre, d’être "compatible", pour fonder un foyer "stable" pour les enfants d'une part, et "solide" par l'union des parents, afin qu'ils puissent traverser les inévitables épreuves de tout mariage.

Le père Pagès nous rappelle la volonté de Dieu, révélée à travers Sa Parole : à la fois dans les saintes écritures mais aussi la sainte Tradition de l'Église : une sorte de bouche à oreille, partant de notre Seigneur Lui-même, qu'Il transmit aux apôtres, et ensuite traversant les siècles à travers la fameuse “ligne apostolique”, ininterrompue jusqu'à nos jours.

Il évoque notamment le fameux chapitre 5, versets 20-33 de l'épitre de saint Paul apôtre aux éphésiens : "soyez soumis les uns aux autres". Un texte malheureusement inaudible ou déformé par le monde comteporain.

Epitre de saint Paul apôtre aux éphésiens chapitre 5, versets 20-33

20 À tout moment et pour toutes choses, au nom de notre Seigneur Jésus Christ, rendez grâce à Dieu le Père.

21 Par respect pour le Christ, soyez soumis les uns aux autres ;

22 les femmes, à leur mari, comme au Seigneur Jésus ;

23 car, pour la femme, le mari est la tête, tout comme, pour l’Église, le Christ est la tête, lui qui est le Sauveur de son corps.

24 Eh bien ! puisque l’Église se soumet au Christ, qu’il en soit toujours de même pour les femmes à l’égard de leur mari.

25 Vous, les hommes, aimez votre femme à l’exemple du Christ : il a aimé l’Église, il s’est livré lui-même pour elle,

26 afin de la rendre sainte en la purifiant par le bain de l’eau baptismale, accompagné d’une parole ;

27 il voulait se la présenter à lui-même, cette Église, resplendissante, sans tache, ni ride, ni rien de tel ; il la voulait sainte et immaculée.

28 C’est de la même façon que les maris doivent aimer leur femme : comme leur propre corps. Celui qui aime sa femme s’aime soi-même.

29 Jamais personne n’a méprisé son propre corps : au contraire, on le nourrit, on en prend soin. C’est ce que fait le Christ pour l’Église,

30 parce que nous sommes les membres de son corps. Comme dit l’Écriture :

31 À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu’un.

32 Ce mystère est grand : je le dis en référence au Christ et à l’Église.

33 Pour en revenir à vous, chacun doit aimer sa propre femme comme lui-même, et la femme doit avoir du respect pour son mari.

 

Pour aller plus loin