En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Accueil » Guide de rencontre chrétienne » S'interroger » Avantages et risque des rencontres sur internet

Avantages et risque des rencontres sur internet

S'interroger

Quels sont pour vous les bienfaits d’Internet pour les rencontres ?

Ouvrir son champ relationnel

«Comment élargir mon champ relationnel ?» C’est une question récurrente pour les personnes célibataires cherchant à se marier.

Aller en boîte de nuit ? S’attabler à la table d’un café ? Pas vraiment suffisant, ni très efficace !

C’est la grande vertu d’un site de rencontres : cela élargit le champ relationnel de façon presque exponentielle. Dans le même temps, cet élargissement se fait de façon sécurisée. Chacun est libre de garder l’anonymat aussi longtemps qu’il le souhaite, de le lever au fur et à mesure des échanges et que la confiance s’instaure avec l’interlocuteur.

Passer par l’écrit permet de «gommer ses a priori»

L’avantage de tels échanges sur un site de rencontre chrétien, c’est de permettre de connaître l’autre en profondeur, de faire tomber les masques.

Une jeune femme, qui venait de se marier grâce à notre site, est venue nous remercier. Elle nous a témoigné : «Si j’avais rencontré mon mari chez des amis, je ne l’aurais même pas remarqué.» ; lui, qui était présent, s’est mis à bougonner : « Dis plutôt que je ne suis pas beau !» «Mais non ! C’est qu’avant de te rencontrer, j’avais pu, par nos échanges sur le site, découvrir toutes les richesses de ton coeur.»

Affiner son projet

Certains nous témoignent que le passage par le site de rencontre chrétien Theotokos, s’il ne leur a pas permis de faire «LA» rencontre de leur vie, a été une étape déterminante pour affiner leur projet de vie, guérir des blessures, reprendre confiance en eux, créer de belles amitiés.

Et les risques inhérents à contacter quelqu’un via un support virtuel ?

Attention au fantasme ! Certains sont dans l’imaginaire et l’entretiennent par les échanges. L’enthousiasme risque alors de retomber «comme un soufflé» lors de la rencontre réelle. Il est conseillé aux célibataires de ne pas prolonger les échanges épistolaires indéfiniment afin d’éviter un trop grand décalage entre l’écrit et la réalité.

Mais si on est en vérité, si on ne cherche pas épater l’autre, cet écueil s’éloigne et la rencontre devient naturelle et authentique.

Comment expliquer que parfois, cela échoue ?

Certains célibataires inscrits sur le site, qui ne rencontrent pas l’âme soeur, ne la rencontreraient probablement pas plus par un autre biais. Souvent, il demeure en elles des souffrances, des peurs, des problèmes personnels non réglés. Pour rencontrer l’autre, on ne peut faire l’impasse sur le "Connais-toi toi-même".

Se connaître en vérité, cela nécessite de faire preuve d’humilité. Et quand on s’accepte tel que l’on est, humblement, on est plus à même d’accueillir l’autre avec ses limites. Se connaître pour être capable de reconnaître l’autre.

Propos recueillis auprès d'Olivier ORNA (co-fondateur du site Theotokos.fr) par Laurence de LOUVENCOURT pour le magazine IL EST VIVANT

Pour aller plus loin