En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Accueil » Guide de rencontre chrétienne » S'interroger » Les divorcés sont-ils bannis?

Les divorcés sont-ils bannis?

S'interroger

Les divorcés sont-ils bannis ?

Question d'Emma - 41 ans :

 

 

Sacrement du mariage déclaré nul, invalidé par l'Eglise; j'ai lu votre rubrique sur ce thème. Il faut consulter le code de droit canonique pour connaitre les canons qui peuvent être utilisés pour une demande de reconnaissance de nullité du mariage: l'absence de discernement ou l'immaturité lors de l'engagement peuvent être plaidés. Il y a des avocats et des juges dans chaque diocèse pour ces histoires parfois délicates à  juger

 

 

Et puis j'aimerais ajouter ceci pour celles ou ceux qui ne trouveraient pas leur place sur ce site chrétien parce qu'ils ont été mariés religieusement: l’Eglise connait les règles, elle dispose d'une justice qui lui est propre mais elle ne sait pas ce qui se passe dans le coeur de chaque homme. Et c'est au Christ qu'il faut demander grâce quand les hommes de loi ne permettent pas de se libérer d'un mariage... Comprendre alors qu'il ne peut y avoir qu'une seule fois une parole donnée devant Dieu dans le sacrement du mariage pour qu'il soit vrai. Le pardon existe, et les divorcés de l’Eglise peuvent aussi "refaire" leur vie et aspirer à  une vie de couple! Sont-ils représentés sur ce site chrétien ou bannis?

 

Très chère Emma,

Nous vous remercions pour votre message et avons pris note de vos remarques et de votre interrogation quant à la position de notre site sur les divorcés.

Certains de nos abonnés ont parfois  connu une vie maritale et la douleur d'un veuvage ou d'un divorce souvent subi.  Nous saluons leur désir de fonder un nouveau couple et leur volonté de le placer sous le regard de Dieu Miséricordieux.

Quelques-uns choisissent finalement de rester fidèles à leur sacrement de mariage et nous les invitons généralement à rejoindre des mouvements qui peuvent les aider à suivre avec joie et espérance ce confiant et beau chemin de fidélité.

D’autres, comme vous,  discernent  que leur  sacrement n’était pas forcément valide. Alors que rien ne les y oblige, leur volonté d’être en Vérité, les conduit à engager la courageuse et humble démarche de demande de nullité de mariage.  Ils replacent alors  leur précédent mariage sous le regard de l'Eglise.  Belle et libre démarche de foi, d'humilité, d'abandon et de confiance. Au delà de ce difficile cheminement, beaucoup nous confient les grâces reçues et leur nouvelle perception de la beauté du sacrement du mariage.

Ainsi, chacun est placé devant ses choix et sa relation à Dieu pour suivre un chemin qu’il estime conforme à sa foi et à son Eglise. En aucun cas, nous n’avons à juger le comportement de chacun car qui peut sonder la Miséricorde du Christ Sauveur ? Le bon larron, la samaritaine, la femme adultère…

Nous savons combien la situation de «divorcé d’Eglise» est parfois difficile à porter dans la mesure où, à la blessure du divorce, vient s’ajouter celle  née de l’impression d’être rejeté par son Eglise, notamment pour les catholiques.

Pour notre part, nous sommes certains que le Christ porte un regard d’une infinie tendresse sur les divorcés et qu’il appelle chacun à continuer de vivre sa vocation de baptisé, bien au-delà de son statut de divorcé.

Le Christ rejoint chacun là où il est. Il s’abaisse lors de la lapidation de la femme adultère, il ouvre les portes du Royaume au  bon larron, il demande de l’eau à la samaritaine…

En tant que site chrétien de rencontre, nous  recevons régulièrement des messages de personnes divorcées ou séparées, religieusement ou pas. Nous avons pris le parti:

- d’accueillir, d’écouter et répondre à chacun, quels que soient son statut, son histoire, sa race, sa religion,

- d’apaiser les souffrances et blessures,

- de redonner à chacun de l’Espérance, de la joie en témoignant de l’Amour du Christ, Chemin, Vérité et Vie.

…Ne jamais exclure, rejeter mais toujours accueillir, non pas pour abonder dans un sens, mais pour « être avec », aimer et témoigner afin de redonner de l’Espérance et trouver le Chemin, la Vérité et la Vie.

Nous ne voulons pas oublier que dans l’Evangile, lorsque quelqu’un aborde le Christ (femme adultère, lépreux, publicain, légionnaire…), Jésus ne dit pas : « Va-t’en ! », il ne se lance pas non plus dans un long discours ; mais il dit simplement : « Que veux-tu ? »… Accueil, écoute et témoignage de la Vérité par l’Emmanuel (Dieu avec nous). Un Dieu qui invite à chacun convertir son coeur. Un Dieu d’Amour et de Miséricorde aux côtés de chacun:

« Aujourd'hui, je t'envoie vers toute l'humanité avec ma Miséricorde. Je ne veux pas punir l'humanité endolorie, mais je désire la guérir en l'étreignant sur mon coeur miséricordieux." (Petit Journal de sœur Faustine, §1588 et§ 1209).

Voilà en quelques lignes notre position et la foi chrétienne qui nous anime.

«Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimé». Que le Christ rende chaque jour notre amour de baptisé plus fécond !

Pour aller plus loin