En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Accueil » Guide de rencontre chrétienne » Prier » J'ai déjeuné avec Dieu

J'ai déjeuné avec Dieu

Prier

Un après-midi avec Dieu

Il était une fois un petit garçon qui voulait rencontrer Dieu.

Il savait bien que le voyage était long pour arriver où Dieu habitait ; alors, il bourra sa valise de biscuits avec six canettes de soda, puis il se mit en route.

Après avoir passé trois pâtés de maisons, il rencontra un veillard. Il était assis dans un jardin public et fixait des pigeons. Le gamin s’assis à côté de lui et ouvrit sa valise. Il allait boire un soda quand il remarqua que le vieil homme avait l'air d'avoir faim. Il lui offrit donc un bonbon. Il accepta avec reconnaissance et lui sourit. Son sourire était si joli que le garçon voulut le voir encore. Il lui offrit donc un biscuit.

Très reconnaissant, l'homme l'accepta et sourit à l'enfant. Son sourire était si rayonnant que le petit garçon avait envie de revoir cette belle expression sur son visage ; il lui offrit donc un soda. Une nouvelle fois l'homme lui sourit. L'enfant était aux anges ! Ils restèrent ainsi tout l’après-midi à manger et sourire, sans dire un seul mot.

Comme le soir tomba, le garçon se sentait très fatigué.

il se leva pour partir, mais après avoir fait quelques pas, il se retourna, courut vers le vieil homme et le serra dans ses bras et lui offrit son sourire le plus radieux.

Quelques instants plus tard, lorsque l'enfant ouvrit la porte de chez lui, sa mère fut surprise de la joie qu'exprimait son visage. Elle lui demanda : "Qu’as-tu fait aujourd’hui qui t'as rendu si heureux ?". Il répondit : "J’ai déjeuné avec Dieu". Avant que sa mère puisse répondre, il ajouta : "Tu sais quoi, il a le plus merveilleux des sourires !".

Entre temps, le vieillard, lui aussi rayonnant de joie, rentra chez lui. Son fils, stupéfait de l’expression de sérénité qui inondait son visage, lui demanda : "Papa, qu’as-tu fait aujourd’hui qui t'as rendu si heureux ?"

L'homme répondit : "J’ai mangé des biscuits avec Dieu."

Et avant que son fils puis répondre, il ajouta : "Tu sais, il est beaucoup plus jeune que je ne le pensais !"

Trop souvent, nous sous-estimons le pouvoir d'un toucher de la main, d'une oreille qui écoute, d'une parole aimable ; nous minimisons la force d'un compliment sincère, d'un acte bienveillant, même le plus modeste. Or, chacune de ces manifestations peut transformer une vie. Les gens entrent dans notre existence, parfois pour une quelconque raison, parfois rien que pour une saison, mais parfois aussi, pour toute la vie. Accueillons-les tous pareillement !

Extrait de : In diaconat aujourd'hui n°123 d'après le texte de Julie A. Manhan

Pour aller plus loin