En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Accueil » Guide de rencontre chrétienne » Rencontrer » L’homme parfait : une recherche utopique ?

L’homme parfait : une recherche utopique ?

Rencontrer

Applications, réseaux, sites... de nombreux outils virtuels permettent aux célibataires de rencontrer l’âme sœur. Toutefois, ces mêmes outils piègent parfois les solos dans des recherches irréalistes conduisant souvent à la déception.

Les sites de rencontre sont des outils pratiques pour rechercher celui ou celle qui partagera notre vie. Pourtant, si nous n'y prenons pas garde, nous pouvons réduire notre champ de rencontre à une série de critères de recherche spécifiques fermant les portes à de belles surprises !

Après avoir complété notre profil, la première démarche est de dresser le portrait du profil recherché : âge, situation, loisirs…

Statistiquement, les principaux critères recherchés par les célibataires sont : l’âge, la localisation, la foi, l’éducation, le métier, le statut marital et les enfants… Toutefois, il faut veiller à ce que ces critères « primordiaux » ne nous enferment pas dans une quête formatée laissant peu de place à l’ouverture.

Les couples qui se sont rencontrés dans le cadre de leur vie quotidienne : au travail, sur les bancs de l’université ou chez des amis ; ont d’abord expérimenté l’attraction qu’ils éprouvaient envers leur futur conjoint bien au-delà des questions d’âges, d’éducation ou de situation familiale. Parce qu’ils étaient attirés l’un vers l’autre, ils ont pris le temps de se découvrir peu à peu, et de prendre conscience de leurs points communs ou de ce qui les séparaient. Les fameux critères « primordiaux » sont alors devenus secondaires…. A méditer dans le cadre d’une rencontre sur Internet !

Alors, qu'en est-il de l'homme parfait ?

Walt Disney a décliné de nombreuses versions du « Prince Charmant », sans compter les livres, séries, films qui ont contribué tout au long de notre enfance, de notre adolescence et enfin de l'âge adulte à former le portrait de ce parangon de vertu inexistant dans la réalité. Que de choses cachées derrière le mot de la fin : « Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants »…

Si en grandissant nous parvenons petit à petit à nous détacher de cette image immaculée d’un homme idéal (et utopique) pour enfin « personnaliser » et donner une réalité à vos attentes de vie de couple, quelques traits ont encore du mal à s’effacer. Le célibat ne permet pas toujours de prendre du recul vis-à-vis de ces attentes idéalisées.

1)      L’homme parfait m'apportera la sécurité

Financière, affective… L’homme idéal des dessins animés ou romans semble toujours « avoir les moyens », une carrière, une stabilité, qui offre à sa fiancée la « sécurité ». Ainsi, cet homme en entrant dans notre vie, nous apportera le foyer dont nous rêvons, ce cocon familial au sein duquel rien ne pourra nous atteindre. Mais souhaitons-nous réellement nous laisser porter comme une feuille d’automne au vent ?

N’est-il finalement pas plus important à nos yeux de construire ensemble un foyer qui nous correspond, à l’image de notre couple et de notre relation : équilibré !

L’homme parfait est celui qui sera prêt à bâtir brique après brique notre cocon familial avec nous, chacun offrant sa contribution pour une vie de couple prospère aux fondations solides car nous serons les deux piliers sur lesquels le tout reposera !

Ainsi, ce n’est pas sa « situation » que nous épousons, mais sa capacité à entreprendre, réagir et trouver des solutions.

2)      L’homme parfait est diplômé

Souvent, nous confondons diplôme et culture, éducation et savoir, profession et intelligence. Oui, l’homme idéal, c’est celui avec lequel nous pourrons partager, échanger, discuter de tous les sujets. Celui qui nous admirera, comme nous l'admirons pour sa sagesse et finesse d’esprit.

Cet homme mêlera adroitement savoir et réflexion et ensemble nous pourrons réellement apprendre et évoluer. Rappelons-nous que réussite sociale n’est pas forcément intelligence et vice-versa. Ce que nous attendons de l’homme parfait n’est pas qu’il soit médecin, avocat ou PDG, mais qu’il ait une culture générale, qu’il s’intéresse à de nombreux sujets, ait des connaissances et puisse établir des connexions avec certains aspects de la vie quotidienne. Il ne suffit pas non plus d’avoir des opinions tranchées, mais de pouvoir les argumenter, pour avoir ensemble un discours constructif. Ce n’est donc pas forcément un diplôme que nous souhaitons, mais bel et bien que cette personne utilise son cerveau au quotidien, sans se laisser porter au gré des distractions si nombreuses de nos jours et qui remplacent bien souvent la joie d’apprendre et de se cultiver !

3)      L’homme parfait est viril

De cet homme idéal, nous attendons la force, avec en tête une certaine idée de la virilité. Pourtant, la virilité, est un concept difficile à définir !

Le dictionnaire définit la virilité comme un : « Ensemble des caractères physiques de l’homme adulte ; ce qui constitue le caractère masculin » selon le Larousse 

Nous voilà bien avancés !  Encore une fois, référons-nous à nos livres préférés, les histoires de notre enfance, les héros que nous avons longuement admirés et qui ont lentement dressé le portrait de notre homme parfait :

-          L’aspect physique : l’homme parfait est plus grand que nous, musclé, bien fait de sa personne, fort, élégant… Et les goûts et les couleurs ? Est-ce qu’il est réellement primordial qu’il puisse soulever 100 kg sans sourciller ? Ce qui nous attire réellement, n’est-ce pas plutôt des qualités indéfinissables au premier abord, mais qui se dévoilent petit à petit, son charme, un regard malicieux, des gestes tendres, sa façon d’écouter avec attention ?

-          Un homme ne pleure pas, fait toujours le premier pas et ne perd pas de temps en hésitations… Vraiment ? Pourtant, nous attendons de lui sensibilité, capacité à compatir à nos « malheurs », patience et compréhension.

-          Ambition, carrière et pouvoir ? Un homme est-il moins « homme » s’il décide de travailler pour vivre et non de vivre pour travailler ? Certains métiers offrent une vie privée réduite au quotidien, d’autres ambitions professionnelles empiètent gaiement sur la vie privée au nom de la « réussite », de l’ambition et parfois du carriérisme… A chacun de choisir son mode de vie, et par là-même sa carrière. Lorsque nous envisageons le portrait de l’homme parfait, le préférons-nous ambitieux et rarement là ou présent à nos côtés avec un métier qui nous laisse du temps à partager ? Gardons à l’esprit que notre mode de vie et notre vie de couple auront une déclinaison totalement différente selon nos choix.

Ainsi, n'oublions pas que les critères « primordiaux »  que nous appliquons à notre recherche virtuelle ne peuvent véritablement représenter la richesse d’une personne réelle. Ne fermons pas la porte à des rendez-vous, sans a priori, ils peuvent se révéler être de providentielles surprises !

Un couple naît d’une attirance réciproque tant au niveau psychologique, qu'affectif, spirituel et physique, et grâce à Dieu, toute technique aussi performante soit-elle n’a su trouver l’algorithme du bonheur à deux !

Pour aller plus loin :