En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Accueil » Guide de rencontre chrétienne » Echanger » site de rencontre chrétien: le premier rendez-vous

site de rencontre chrétien: le premier rendez-vous

Echanger

Vivre une première rencontre sereinement

Pas toujours confortable, la rencontre virtuelle : tant qu’on s’échange des mails sympas, c’est cool, la joie de partager, de découvrir l’autre, de voir qu’on a un message…

Puis vient l’heure de passer du virtuel au réel, cap nécessaire pour que la rencontre ne stagne pas, et là : super stress !...

Que va-t-il/elle penser de vous ? Allez-vous être à l’aise ou bégayer ? Avoir les mains moites ou les joues rouges ? Votre cœur battra-t-il si fort qu’on l’entendra à 15 mètres ? Et s’il/elle vous déçoit, ou n’est pas sensible à vos valeurs et votre charme, votre vie est-elle finie pour autant ?

Toutes ces questions, et mille autres, se bagarraient dans la tête d’A…* alors qu’elle se préparait à sa première rencontre. Voici comment elle est passée du stress haute tension au relax j’assure, en trois rendez-vous différents :

« Premier rendez-vous : rentrer dans le réel

D’une main tremblante, je gare mon carrosse (ce ne sera une citrouille qu’à minuit) et je vois un homme qui attend sur le trottoir. C’est lui !... Au secours ! Qu’est-ce que je fais ? Je m’enfuis courageusement ?

Rien à voir avec le Prince Charmant que j’imaginais. Il se disait «classique» et je contemple un cow-boy tout droit sorti des seventies. Glups, pas trop mon genre !

Il s’était déplacé pour moi tout de même, et c’est gentil. La moindre des politesses était d’honorer le rendez-vous. Je prends mon courage à deux mains, jette mes illusions et mes préjugés dans la poubelle de l’autre, et de la 4e, je le salue (je viens de la planète Vénus, où toutes les femmes ont quatre mains afin de pouvoir tout faire en même temps : repasser, téléphoner, écrire un mail, tout en mouchant un enfant). Finalement, le resto est sympa, on papote comme deux vieux copains. C’est un bon moment, mais une voie sans issue, et pas seulement à cause du chapeau de cow-boy, bien sûr.

J’ai appris combien c’était important de passer sans trop tarder à cette étape du rendez-vous afin de voir clair avec plus d’évidence, de ne pas rester dans le monde un peu lisse d’une rencontre par mail ou par téléphone. J’ai aussi commencé à apprendre à ne pas me mettre de pression, à recevoir juste l’aujourd’hui, croissance plus difficile pour moi ;-)

Deuxième rendez-vous : lâcher mes attentes

Par mail et téléphone, mon nouveau correspondant semble avoir toutes les qualités qui me conviennent. Et réciproquement ! Déjà assise sur la terrasse ensoleillée, je le vois arriver en pensant : «il a mis des photos un peu anciennes sur le site… mais bon, je n’ai besoin ni de Ken (époux de Barbie) ni de Tom Cruise, ni même de Lucky Luke (beau gosse et célibataire !) »

Résultat : la glace chocolat-chantilly fut savoureuse. Mais la conversation : un monologue sur son amour pour son ex ! Je fais quoi là, moi ? Je suis pas ton psy… mais bon, je vais t’offrir un moment d’amitié authentique, déjà rien que pour aimer Jésus présent dans ton âme.

Et finalement tout cela me fait bien avancer. Désormais, plus besoin de m’inquiéter de mon cœur qui bat, de mon parfum qui s’est estompé… J’arrive relax. Je viens pour un moment simple et joyeux de rencontre amicale, d’échanges, pas pour faire passer un entretien d’embauche pour le poste à pourvoir «mari-parfait». Juste un temps de cœur ouvert, et ensuite… on verra bien, cela n’a pas d’importance. Ce qui est à vivre, c’est le moment présent.

Troisième rendez-vous : chacun est un cadeau

Celui-là, il est super beau, comme sur ses photos ! Waouh ! Et grâce aux leçons tirées de mes rendez-vous précédents, je suis cool, je n’ai plus les mains moites ! Les partages sont intenses et respectueux, toutefois, ils révèlent des désaccords sur des points fondamentaux : inutile d’espérer construire quelque chose ensemble.

Vous allez me dire : « et alors ? Il en faut combien, des rancards ? C’est déjà ton troisième ! Il n’y a personne ici qui puisse te convenir ? A quoi bon ? »

Au sein de la communauté Theotokos, c’est comme dans la vraie vie : toutes les personnes qu’on rencontre, que ce soit à la piscine ou à une session de Paray, ne sont pas l’heureux/se élu/e…

Je n’ai pas besoin que des milliers de membres du site me conviennent… Juste un…»

Patience : à l’heure de la Providence…

Vous auriez aimé un happy end à l’histoire vraie d’A…*. Pouvoir vous dire que demain, vous serez aussi Cendrillon ou le Prince Charmant ? Pourtant, c’est naturel de ne pas se rencontrer du premier coup, de ne pas se convenir mutuellement. A travers ce chemin escarpé, long parfois, tout en accueillant votre célibat de ce jour, restez dans l’espérance de rencontrer un jour votre âme sœur, celui/celle que vous aurez envie d’essayer de rendre heureux(se) et qui désirera en faire autant pour vous, tout en accueillant mutuellement vos imperfections. Je prie pour qu’un jour, par la Grâce de Dieu, au détour d’une page web, vous vous découvriez…

D’ici là, n’hésitez pas à vous lancer, toute rencontre est toujours un cadeau, une richesse !

Témoignage mis en page par Miss Theo

Pour aller plus loin

Dialoguez avec Miss Theo