En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Accueil » Guide de rencontre chrétienne » Rencontrer » 3 conseils pour découvrir le langage d'amour de nos proches

3 conseils pour découvrir le langage d'amour de nos proches

Rencontrer

  • Avertissement : Cher lecteur, voici un conseil préalable avant que vous lisiez cet article. Pour bien comprendre ce qui suit, il est nécessaire d’avoir lu d’abord l’outil intitulé Déterminer son langage affectif. Après quoi, revenez par ici, les quelques lignes ci-dessous en sont la suite !

      

    Comment découvrir le langage affectif principal de vos proches ?

     

    1.     Observez leur conduite, leurs reproches et leurs demandes : trois pistes possibles. Observez comment ils expriment leur amour aux autres ;  si votre collègue félicite et remercie souvent son entourage, son langage est peut-être celui des paroles valorisantes. Ou bien, au contraire, rendez-vous attentif aux plaintes qu’ils expriment, leurs ras le bol ! Enfin, votre observation peut se porter sur leurs manques, sur ce qu’ils réclament ; « Et si on allait faire un tour ? » peut être le signe d’un besoin de moments de qualité.

     

    2.     Posez des questions : subtil et parfois délicat ! « Il faut que vos questions soient bien choisies et qu’elles expriment un vrai désir de vous informer. » (Gary Chapman, Les langages de l’amour) Vous souhaitez marquer l’anniversaire de votre ami(e) mais vous hésitez entre deux langages, les moments privilégiés ou les cadeaux, arrangez-vous pour lui faire dire ce qu’elle souhaite, ne prenez pas les devants sur une réponse qui viendrait uniquement de vous.

     

    3.     L’expérimentation : cette technique demande plus de patience, ce sera l’élément indispensable de cette stratégie ! Prenez chacun des 5 langages d’amour, et mettez-les en pratique tour à tour, chacun pendant un temps donné. Et observez les réactions de la personne. Par exemple, fixez-vous d’exprimer des paroles valorisantes, une ou deux par jour minimum pendant une semaine… et ainsi de suite. Le résultat devrait ressortir nettement la semaine où vous parlerez le bon langage.

     Pour aller plus loin