En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Accueil » Guide de rencontre chrétienne » Prier » Mercredi des Cendres : jeûner pour trouver un conjoint ? Pourquoi pas !

Mercredi des Cendres : jeûner pour trouver un conjoint ? Pourquoi pas !

Prier

Le jeûne pour les célibataires : trouver le bon conjoint

Et pourquoi pas cette année, en ce Mercredi des Cendres qui coïncide par hasard avec la Saint Valentin, offrir tous ensemble une journée de jeûne au Seigneur :

- jeûner pour confier notre désir de trouver le bon conjoint, selon le coeur de Dieu ;

- jeûne offert pour que celui ou celle qui nous est réservé reçoive l’Esprit Saint et soit guidé par Lui ;

- jeûner pour demander au Seigneur de visiter, épurer et combler notre désir de construire un foyer chrétien et de rencontrer l’âme sœur ;

- jeûner pour implorer par avance toutes les bénédictions sur ce beau couple chrétien que nous espérons vivre ;

- jeûner pour rencontrer le Seigneur au cœur de notre présent et décoder les Grâces qu'Il nous donne à travers ce temps de célibat ;

- jeûner pour ces mêmes intentions au cœur de chacun des membres de notre communauté Theotokos ;

- vos intentions personnelles…

Jeûner, pourquoi faire ? Mercredi des Cendres ou pas !

A quoi bon jeûner le Mercredi des Cendres, le Vendredi Saint, ou n'importe quand ? Cette pratique appartiendrait-elle à une époque dépassée ? Cependant, si cette tradition religieuse a traversé les millénaires, déjà présente dans l’Ancien Testament, puis solidement ancrée dans l'Evangile et l’enseignement de l’Eglise, n’est-ce pas justement parce qu’elle se révèle particulièrement utile et efficace et qu'elle présente une grande valeur aux yeux de Dieu ?

Les multiples vertus du jeûne

  • Le jeûne libère du temps dans la journée où on le pratique, car peu de temps est nécessaire pour la confection et la prise des repas. Il permet de poser des actes discernés.
  • Le jeûne nous rend conscients et libres dans nos choix de vie et de consommation alimentaire. Il coupe les liens de dépendance.
  • Le jeûne rompt nos chaînes matérielles et spirituelles. Rien de tels que le jeûne pour se sortir d’une situation compliquée : liens avec un ou des ex, friendzone, difficultés familiales ou professionnelles...
  • Le jeûne nous permet de nous accrocher à la Croix Glorieuse tout au long de la journée.
  • Le jeûne nous éloigne du péché et cicatrise nos blessures.
  • Le jeûne est détestable pour Satan, et nous permet de nous libérer de ses attaques.
  • Le jeûne nous aide à remettre les choses à leur juste place, selon leur valeur.
  • Le jeûne est l’occasion d’une offrande concrète.
  • Le jeûne nous fait participer aux souffrances de ceux qui ne mangent pas à leur faim, de ceux qui vivent dans la pauvreté, qu’elle soit d’ordre matériel ou moral.
  • Le jeûne permet de creuser de la place en soi, que ce soit pour recevoir la Sainte Eucharistie, ou, dans le cadre du jeûne des célibataires de Theotokos, pour y accueillir la rencontre avec l’autre, don de Dieu.
  • Le jeûne du Mercredi des Cendres nous permet d’entrer dans la période de Carême afin de demeurer avec le Christ plus particulièrement jusqu’à Pâques.
  • De nombreux témoignages attestent de la puissance du jeûne, ayant pour fruits la guérison du corps ou de l’âme, la libération intérieure, la clarification de situations et le discernement, l’exaucement de prières, etc.

Concrètement, comment jeûner ?

De nombreuses possibilités s’offrent aux chrétiens : l’éventail s’étend du jeûne au pain et à l’eau jusqu’au simple renoncement à certains petites plaisirs (tels que la cigarette, les petites gourmandises, les dépendances, même légères : jeux vidéo, séries télé, etc.). Au niveau alimentaire, les variantes sont multiples : pain de jeûne, pain et fruits, journée de lentilles, repas complets mais sobres (par exemple : pomme, sardines et riz complet), selon les possibilités et le souhait de chacun. Dans tous les cas, efficacité spirituelle garantie !

Faire une tête de Carême ?

Certes non : déjà c’est une joie de donner ! Offrir cette journée au Père ne peut que nous combler de joies ! De plus nous sommes sûrs qu’Il nous offrira des Grâces en retour, même si celles-ci ne sont pas forcément perceptibles dans l’immédiat ou si elles viennent nous surprendre, ne sont pas conformes à nos idées préconçues. Remettons tous nos projets et nos désirs entre Ses mains !

« Quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme ceux qui se donnent en spectacle : ils se composent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu'ils jeûnent. 
Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense. Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : Il te le revaudra. »  Mt, 6, 16-18.

Soyez sûrs que nous vous serons unis et vous porterons tous dans nos cœurs et dans notre jeûne en ce Mercredi des Cendres ! Que le Père vous comble chacun, personnellement, en retour de votre Foi confiante !

Pour aller plus loin