En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Accueil » Guide de rencontre chrétienne » Rencontrer » Du site de rencontre aux fiançailles

Du site de rencontre aux fiançailles

Rencontrer

Se rencontrant sur un site, quel chemin vers l’engagement des fiançailles ?

Quelques clés pour passer de la rencontre virtuelle à la construction d’un couple.

Premiers pas sur un site de rencontre

Lorsqu’on s’inscrit sur un site de rencontre, il y a de prime abord quelque chose d’irréel à voir défiler les pages de profils de personnes célibataires qui souhaitent se marier. C’est presque vertigineux ce mélange d’espérance, de souffrance, de solitude, de désir de construire sa vie sur du solide ! Des beaux sourires qui ne sont pas que des photos en papier glacé mais de vraies personnes, des cœurs vivants.

Faire une recherche sur un site de rencontre

On commence par définir des critères clés qui nous semblent essentiels : le partage des mêmes activités sportives ou culturelles, le même mode de vie ou d’expression de la Foi. C’est certainement un bon point de départ, qui peut également être utilisé non dans le sens de points positifs à rechercher mais de limites à respecter, telles que : c’est important pour moi que ce soit un non-fumeur, j’ai besoin de vivre en ville et je souhaite que lui ou elle aussi, pratiquer ma religion tous les dimanches est quelque chose que je souhaite vivre en commun. Cependant, le choix d’un conjoint peut-il se limiter à des cases à cocher ?

Ouvrir son cœur à la communication

L’annonce rédigée, les photos postées, révèlent davantage la personnalité cela constitue un premier message, envoyé comme une bouteille à la mer. A ce stade, il est naturel d’engager la conversation avec plusieurs correspondant(e)s, première étape pour dépasser la barrière du virtuel. Des échanges personnels, profonds, permettent déjà de déceler des affinités, puis de proposer un rendez-vous ou un dating.

Quelques pièges à éviter

1-     Le découragement : on peut avoir l’impression que personne de notre tranche d’âge ne pourrait nous convenir. C’est peut être le cas aujourd’hui. Demain est un autre jour, chaque jour de nouvelles personnes rejoignent notre communauté. Prions pour que celui ou celle que le Seigneur nous réserve ait l’élan de venir vers nous en s’inscrivant sur le site ! 

2-     L’obstination : on repère parfois une personne qui nous semble incarner l’homme ou la femme idéal(e)  et on cristallise tous nos espoirs sur son image. Puis messages ou coups de cœurs restent sans réponse et l’on perd confiance. Peut être cette personne est-elle déjà en conversation avec d’autres, peut-être est-elle en train de construire une relation et de se distancer du site ? Respectons son chemin et croyons fermement que la Providence nous conduira vers quelqu’un d’autre, qui nous sera mieux assorti. 

3-     Le zapping : l’impression que les profils abondent et qu’on peut toujours trouver mieux. Celle-ci est belle, mais celle-là semble plus intelligente. Celui-ci a des points communs avec moi, mais sa silhouette manque de charme… Osons dépasser certains critères sans importance, réfléchissons si nous avons placé la barre trop haut  et laissons-nous surprendre tout en gardant un discernement éclairé. 

Les premiers rendez-vous : sortir du mode catalogue

Des échanges profonds par mails ou par téléphone nous font construire une image de la personne. La rencontrer face à face peut réserver des surprises. La richesse d’une âme ou la spontanéité d’un caractère ne peuvent se lire sur une page de profil et ne transparaissent pas toujours immédiatement. S’il est naturel, et souvent nécessaire, de rencontrer différentes personnes avant de construire vraiment une relation amoureuse, vient un moment où il est temps de sortir du mode « catalogue ». les rencontres ne sont pas un acte de shopping où l’on compare les qualités de différents produits. Il ne s’agit pas de compter les points pour choisir celui ou celle qui coche le plus de cases en commun avec moi. Quel avenir si tous les critères semblent au « vert » mais si la magie mystérieuse de l’attirance ne s’éveille pas ?

Vers l’engagement : donner son oui

Lorsque l’amitié s’approfondit, que les cœurs sont de plus en plus à l’unission, que l’on se rend compte que l’on a le même regard sur la vie, vient un jour où, comme jailli au travers un brouillard, le visage de l’autre semble illuminé, comme lorsque Maria et Tony se rencontrent dans West Side Story (ci-dessous). Il n’est plus question de comparaisons, de continuer une quête sans fin, mais de poser un choix. L’heure est à la construction. Cela peut demander de donner des oui à des aspects imprévus et à prendre des responsabilités.Trouver le juste équilibre entre les limites essentielles dans lesquelles nous ne pourrions pas être heureux et l'ouverture à se remettre en question dans le respect de la liberté de chacun. Ecoutons quelques témoignages :

« J’aurais voulu qu’il soit grand, il ne l’est pas, qu’il soit artiste et il est matheux, mais jamais je n’aurais imaginé quelqu’un de si sensible, auprès duquel je me sente si bien ! »

« Je pensais qu’il fallait qu’elle soit sportive comme moi, mais c’est elle qui me rend heureux ! Quelle importance, je ferai du sport avec des copains ».

« Il me semblait essentiel que ce soit quelqu’un sans enfants, et il en a. J’ai décidé d’ouvrir mon cœur plus largement et quel bonheur car c’est vraiment lui que j’aime ! »

 

Pour aller plus loin